SUP ME IF YOU CAN

SUP ME IF YOU CAN

Le FOMO vous connaissez ? Littéralement fear of missing out pour ceux qui n’en auraient jamais entendu parler. Une nouvelle maladie créée par la sur-utilisation des réseaux sociaux. D’ailleurs vous avez combien d’amis sur Facebook vous ?

L’idée de Sup c’est simplement de recréer du lien. Et finalement c’est déjà pas mal. “Hey how about we actually talk to each other ?” Forcément l’utilisation des nouvelles technologies permet aujourd’hui d’aller un peu plus loin que les simples conseils de la mère Michu. Vous vous inscrivez donc sur l’app, vous enregistrez avec votre compte Facebook, puis renseignez les amis que vous souhaiteriez voir plus souvent. L’app détectera tout simplement lorsque ces amis sont dans les parages et ne manquera pas de vous envoyer une petite notification. “Hey Julie est dans les parages !” Ok merci.

Sauf que si Julie vous ne la voyez pas depuis un an c’est peut être depuis cette fameuse soirée où après l’avoir embrassée fougueusement vous lui aviez vomi sur les chaussures, avant de vous enfiler dans le premier taxi qui passait. Imaginez donc la tronche que Julie fera quand vous lui enverrez un joli message “Hey Julie, t’s been a while. Fancy a coffee?” “WHO.ARE.YOU? “

Au pire vous aurez toujours la possibilité d’utiliser Sup pour chater complètement randomly avec des gens dans un rayon de 5 à 25min à pieds. Et puis qui sait, peut être que Mélanie voudra bien aller prendre un café, elle !

Lefrenchdude se dit qu’après tout dater sur une app qui n’a pas écrit en capitale “coucou on est là uniquement pour dater” peut présenter quelques avantages.

Infos pratiques:
appstore_zpsd8283f7e googleplay_zps2d2179a4

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*